La CSMF appelle Agnès Buzyn à joindre les actes à la parole

« Je saurai vous écouter et vous soutenir », a déclaré Agnès Buzyn lors de son discours aux Rencontres de la Baule la semaine dernière. Pourtant, la parution au Journal Officiel ce jour de l’arrêté relatif à la commission prévue à l’article 99 de la LFSS 2017, semble démontrer le contraire.

Depuis près d’un an, la CSMF s’est mobilisée contre les dispositions de cet article qui signe le retour de la maitrise comptable et la mainmise de l’Etat sur la convention médicale.

L’article 99 de la LFSS 2017 permet au directeur général de l’UNCAM de baisser unilatéralement les forfaits techniques en radiologie. La « commission des équipements matériels lourds d'imagerie médicale » est simplement chargée de rendre, « au moins une fois tous les trois ans », un avis consultatif sur les propositions d’évolution des tarifs des forfaits techniques transmises par le directeur général de l’UNCAM.

Après les annonces contradictoires de l’été sur le tiers payant généralisé, le gouvernement réitère : il souligne le rôle fondamental des médecins libéraux dans l’accès aux soins et l’innovation, mais poursuit la politique antérieure en laissant les cabinets de radiologie sans les moyens nécessaires pour investir et se développer.

La CSMF appelle le gouvernement à revenir sur les décisions qui sont contraires à la logique du contrat conventionnel négocié, et qui empêchent de « renouer un pacte de confiance » avec les médecins libéraux.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mardi, 5 septembre, 2017