Liberté d’installation : la CSMF soutient les jeunes et futurs médecins

La CSMF apporte son total soutien aux jeunes et futurs médecins qui se dressent contre une proposition de loi pour réguler l'installation des médecins libéraux, examinée aujourd’hui en commission des affaires sociale de l’Assemblée nationale. Le texte, présenté par le groupe Nouvelle gauche, sera discuté le jeudi 18 janvier en séance publique.

En reprenant mot pour mot un amendement au budget de la Sécurité sociale, rejeté deux années de suite, Guillaume Garot, rapporteur de la proposition de loi, assure que « la régulation est nécessaire, c'est la seule solution qu'on n'ait pas essayée. On a essayé toutes les mesures d'incitation depuis quinze ans, mais ça n'a pas produit les résultats attendus ». N’en déplaise au député, voilà encore une mesure coercitive !

La CSMF a pourtant rappelé, notamment, lors de son audition à l’Assemblée sur cette proposition de loi, que les dispositifs incitatifs commencent à porter leurs fruits et qu’il fallait leur laisser du temps pour pouvoir juger de leur efficacité.

Surtout, il n’existe pas de zones sur-dotées en médecins libéraux pour imaginer, et encore moins mettre en place, un système de conventionnement sélectif. La preuve, même les centres villes connaissent des difficultés, à l’instar de Paris ou Toulouse !

La coercition ne ferait que décourager encore plus les internes et jeunes médecins à s’installer en libéral. Il est primordial au contraire d’accompagner la restructuration de la médecine libérale, tant générale que spécialisée, autour des regroupements des professionnels.

La CSMF a proposé à maintes reprises aux pouvoirs publics des solutions pour améliorer l’accès aux soins pour tous et partout, à court et moyen termes. Elle partage la volonté et l’ambition de la jeune génération d’empêcher le développement d’une médecine à deux vitesses et de « mettre en place les solutions de demain pour une meilleure organisation territoriale des soins », avec l’ensemble des acteurs.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mercredi, 10 janvier, 2018