Tiers payant avec les assureurs complémentaires : la CSMF appelle au boycott

A la veille d’une nouvelle réunion du comité de pilotage sur le tiers payant, la CSMF tient à réaffirmer son opposition à un tiers payant généralisé avec les assureurs complémentaires. 

Outre le fait que le Conseil Constitutionnel a rejeté cette disposition prévue initialement dans la loi Touraine, la CSMF attire l’attention des médecins qui seraient tentés par la plateforme Inter AMC, censée faciliter l’usage du tiers payant avec les assureurs complémentaires.

En effet, l’utilisation de cette plateforme passe obligatoirement par la signature d’un contrat complexe de douze pages qui constitue, entre les lignes, la mise en place d’un véritable réseau, comme cela est clairement écrit par certaines complémentaires.

La CSMF appelle les médecins libéraux à ne pas s’engager dans ce dispositif. Elle rappelle qu’il existe des solutions alternatives, permettant de garantir à la fois la dispense d’avance de frais pour les patients et l’indépendance professionnelle pour les médecins, comme le paiement monétique à débit différé santé, déjà proposé par plusieurs grandes banques.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mardi, 27 mars, 2018