La CSMF, l’acteur du renouveau de la vie conventionnelle, signe son retour !

Le premier syndicat des médecins libéraux est le dernier syndicat à rejoindre la convention médicale, malgré une tradition conventionniste.

Cette signature a eu lieu le mercredi 13 juin pour cinq raisons principales :

1.    Ministre de la Santé - CSMF : le dialogue retrouvé au service des médecins libéraux

Après cinq ans d’absence de dialogue et de dogmatisme, la CSMF a renoué avec l’écoute et le dialogue depuis la prise de fonction d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé médecin, en mai 2017.

2.    Fin des décisions unilatérales de la Caisse : l’esprit conventionnel de retour

La CSMF a obtenu l’engagement du gouvernement de supprimer l’article 99 de la LFSS 2017, formalisé par une lettre de la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Cette mesure, qui donnait le pouvoir au directeur de la CNAM de décider unilatéralement de baisses tarifaires d’actes médicaux, était incompatible avec une éventuelle signature de la convention.

3.    Le TPG non obligatoire : le combat victorieux de la CSMF

L’opposition ferme et déterminée de la CSMF contre un tiers payant généralisé obligatoire depuis 2014 a porté ses fruits : le tiers payant sera généralisable, donc non obligatoire. Cette décision est à mettre au crédit de la CSMF qui a toujours défendu un tiers payant social pour les populations défavorisées (CMU, ACS), et au-delà, laissé à l'appréciation du médecin.

4.    La pertinence à la place des baisses tarifaires : construire le dialogue médecins-patients-Etat

La CSMF, résolument contre la politique du rabot tarifaire, défend la démarche de pertinence des soins qui doit se négocier entre les patients, les médecins et la Caisse. Son rôle sera de travailler sur les indicateurs de l’évaluation de la pertinence, qui seront essentiels pour la réussite de cette politique.

5.    La téléconsultation pour tous les Français, pour tous les médecins : première étape des innovations en santé

La mise en place de la téléconsultation à partir du 15 septembre 2018 pour tous les Français et pour tous les médecins ouvre la voie à de nouvelles pratiques médicales sur tout le territoire. Les tarifs prévus pour la téléexpertise ne permettront pas son déploiement mais la CSMF fera tout pour les revaloriser. Elle participera activement au développement des objets connectés et, demain, de l’intelligence artificielle, en veillant aux intérêts et aux valeurs de la médecine libérale.

Le retour de la CSMF dans la convention lui permet de rester l’acteur incontournable face à la Caisse pour défendre tous les médecins libéraux et construire le système de santé à venir.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

 

 

 

 

Jeudi, 14 juin, 2018